Un cycle d’évènements pour permettre de se construire un regard sur la ville

9 mai 2017 | Actualités

  • Un spectacle à 20h à l’Embarcadère va ouvrir le cycle avec la compagnie des Ombres portées, mardi 9 mai à 20h « Il reste encore le rêve dans les transformations urbaines« 
  • Un  cycle de projections « regards sur la ville » introduit par une intervention de Jack Ralite en salle du conseil municipal mercredi 10 mai à 14h
  • Jeudi 11 mai à 19h au cinéma le Studio avec le film « Aubervilliers »  d’Eli Lotar 1945 sur des textes de J.Prévert,  « Auber au coeur » de Marc Pallain de 1986, suivit de celui de Hakim zouhani et Carine May de 1981 « rue des cité« 
  • Jeudi 18 mai à 19h Une intervention autour de l’habitat et des politiques du logements aux archives municipales, 31-33 rue de la Commune de Paris :« Les transformations urbaines à Aubervilliers »
  • Samedi 13 mai à 14h30 Un parcours croisés à la galerie du Jeu de Paume avec une visite de l’exposition Eli Lotar, Place de la Concorde à l’entrée du jardin des Tuilleries, projection du film Aubervilliers suivit
  • à 16h30 toujours le samedi 13 mai d’une balade le long du canal Saint Denis partant de la nouvelle station de métro front populaire et se terminant au parc Eli Lotar pour découvrir les traces historiques du tournage…Tout en dialoguant sur le tissu économique d’aujourd’hui et les projets du futur Campus Condorcet!

 

Partager cet article :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
  1. Une Réponse à “Un cycle d’évènements pour permettre de se construire un regard sur la ville”

  2. Merci pour cette introduction passionnante de notre maire honoraire Jack Ralite, un moment de partage passionnant. Les documents commentés issus de son fond d’archive qui contient des trésors sont versés à notre patrimoine commun! l’œil pétille toujours autant à l’évocation de cette ambition culturelle qu’il a portée haut et fort pendant de nombreuses années, merci pour cela.
    Mais aussi ces commentaires à propos du film d’Eli Lotar avec les textes de J.Prévert qui fixe en images une des réalités qui marque encore cette ville si attachante! C’était une commande le Laval et à valu à l’artiste E.Lotar le début et la fin de sa carrière de réalisateur… Tout cela éclair notre présent!
    Nathalie

    Par sidonie le 13 Mai 2017

Poster un commentaire